Crèche ou nounou que choisir ?

Laissé ses enfants à une tierce personne digne de confiance fait partie du rôle des parents lorsque le moment de reprendre le travail est venu. La plupart du temps, une telle décision n’est pas facile, bien qu’elle soit primordiale. Mais, ce sentiment de culpabilité de devoir laisser son enfant ne doit pas s’instaurer et les parents doivent prendre le temps nécessaire pour choisir la meilleure option. Parmi les types de gardes d’enfants dont les mamans disposent figurent la crèche et la nounou. Faisons le point sur ces deux formules de garde d’enfant. Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients?? Quels sont les critères à prendre en considération?

Mode de garde : Choisir entre crèche et nounou

Qu’est-ce qu’on entend par crèche et par nounou?? Il s’agit tous les deux d’un moyen permettant d’adoucir la séparation des enfants avec leurs géniteurs et de les laisser entre de bonnes mains. La nounou est ce qu’on pourrait qualifier d’une personne qui se déplace à domicile pour garder les enfants ou chez qui on amène son enfant. En ce qui concerne la crèche, on peut distinguer la crèche collective et la crèche familiale. La première accueille un groupe d’enfants compris entre 10 semaines et 3 ans. Composée d’un personnel compétent, dont une équipe éducative et médicale (médecin et psychologue), elle propose des activités d’éveil en plus de prendre soin de ces tout-petits. Pour la crèche familiale, le bébé sera à la fois pris en charge au domicile d’une assistante maternelle et à la crèche. Pour trouver des professionnels à même de répondre à nos exigences, il est plus judicieux de faire appel à une entreprise spécialisée en services à domicile comme assadia. Son équipe peut notamment prendre les enfants à leur sortie d’école ou de crèche, fournir des aides aux devoirs et proposer divers jeux et activités interactifs.

Nounou et crèche : avantage et inconvénients

Les jeunes parents se posent sans doute des questions en ce qui concerne la garde de leurs enfants lorsqu’ils doivent s’absenter ou aller au travail. D’ailleurs, si la maman travaille, la problématique est déjà souvent soulevée pendant la grossesse. Des critères d’ordre financier, psychologique et pratique doivent être pris en compte. Bien que les crèches collectives disposent de toutes les infrastructures nécessaires au bien-être et à l’épanouissement des enfants, les horaires dans les crèches sont peu flexibles. En cas de fièvre ou d’autres maladies, l’enfant ne sera pas non plus autorisé à être gardé dans les crèches. En revanche, si l’enfant est bien gardé dans le confort de sa maison avec une nounou, et au milieu d’un univers familier, il ne profitera cependant pas d’une interaction sociale avec d’autres enfants, comme cela peut être le cas dans une crèche. Les activités d’éveil seront également limitées avec une assistante maternelle, sauf si vous faites appel à des sociétés spécialisées tel qu’Assadia car celles-ci mettent justement un point d’honneur à fournir à vos enfants des activités d’éveil de qualité.