A votre service
Nos points forts
Qui sommes-nous ?
Actualités
Réussir votre allaitement
>  Questions et réponses sur l'allaitement
Les consignes pour une bonne mise au sein
Newsletter personnalisée d’accompagnement
Articles et liens utiles (avec un rapport allaitement)
101 raisons de choisir l'allaitement maternel
Allaitement et politique publique de santé
Conseils pour mieux choisir

Questions et réponses sur l'allaitement

Propos de Nancy Held, puéricultrice et consultante en lactation certifiée par l’IBCLC, traduits par mamaNANA.

1. Quels sont les avantages du lait maternel ?

2. Comment préparer les tétées ?

3. Comment commencer une tétée ?

4. Combien de temps dois-je laisser téter à chaque sein ?

5. Combien de fois par jour dois-je allaiter mon bébé ?

6. Comment savoir si le bébé a suffisamment pris ?

7. Mon cou et épaules sont très tendus au cours de la tétée. Comment éviter ces tensions ?

8. Mon bébé s'endort pendant les tétées, comment le tenir éveillé ?

9. Je n'arrive pas à m'installer pour allaiter, auriez-vous des suggestions ?

10. Comment savoir si le bébé tète bien ?

11. Quelles sont les causes d'irritation du mamelon et comment les prévenir ?

1. Quels sont les avantages du lait maternel ?

Le lait maternel est riche en anticorps ce qui protége le bébé contre de nombreuses maladies infantiles.

Les bébés nourris au sein ont moins de risques en ce qui concerne les otites, les maladies respiratoires comme les pneumonies, le diabète, la méningite, les allergies, et même certains cancers. Le risque de mort subite du nourrisson est également réduit de 30% pour les enfants nourris au sein.

La recherche médicale montre que les enfants nourris au sein ont des QI supérieurs à ceux des enfants nourris au lait artificiel, et ils sont moins à risque de développer des problèmes d’apprentissage.

L’allaitement est également bénéfique à la santé des mamans. Les mamans qui ont allaité leurs enfants ont des risques diminués de cancer du sein (pré ménopause), ostéoporose, et cancer du col de l’utérus. Les mamans qui allaitent ont tendance à perdre les kilos de la grossesse plus rapidement car elles consomment plus de calories que les mamans qui n’allaitent pas.

2. Comment préparer les tétées ?

Essayez d’organiser chez vous un "coin tétée" avec un fauteuil confortable, un repose-pied, une carafe d’eau, etc. Ceci vous permettra d’établir une routine et de plus facilement vous relaxer à chaque tétée. Le plus important est de choisir un fauteuil confortable, si possible avec un dossier droit, et des accoudoirs. Pour les tétées de nuit, beaucoup de mamans apprennent à allaiter couchée, une position très relaxante pour la maman et le bébé.

Si vous allaitez assise, il est important de positionner le bébé à la hauteur du mamelon. Un coussin ferme, par exemple le coussin d’allaitement My Brest Friend, peut grandement faciliter le positionnement du bébé au sein. Il est important d’emmener le bébé au sein, et non pas d’emmener le sein vers le bébé.

Il est aussi agréable de prévoir une petite table à côté de votre fauteuil sur laquelle vous pouvez disposer un lecteur de CD, un peu de lecture, un téléphone, etc.

Comment savoir si le bébé est prêt à téter ? Il vaut mieux ne pas attendre que le bébé soit en pleurs pour lui donner le sein car il est alors très agité et la mise au sein sera plus difficile.

En général le bébé commence à montrer qu’il a faim par des signaux moins bruyants : il est éveillé et alerte, et signale sa faim avec le réflexe de succion, en bougeant sa langue, en tétant " dans le vide ", en activant ses jambes (comme s’il faisait de la bicyclette), en tenant ses petits poings fermés très fort, etc.

Après quelques jours d’allaitement vous reconnaîtrez ces petits signes très facilement.

3. Comment commencer une tétée ?

Commencez par vous laver les mains avant chaque tétée. Installez-vous confortablement, idéalement dans votre " coin tétée ". Commencez la tétée au sein avec lequel vous avez terminé la tétée précédente. N’hésitez pas à varier les positions d’allaitement pour trouver ce qui convient le mieux à vous et à votre bébé.

4. Combien de temps dois-je laisser téter à chaque sein ?

Pendant la tétée, vous sentirez que le bébé ralentit son rythme de succion et commence à s’endormir après avoir tété au premier sein pendant environ 20 minutes (certains bébés sont plus rapides que d’autres !) Quand il semble avoir fini avec le premier sein, détachez-le doucement, faites lui faire un rot, et commencez l’allaitement du second sein. Laissez-le téter aussi longtemps que nécessaire du deuxième côté. Faites-lui faire un rot à la fin de la tétée.

5. Combien de fois par jour dois-je allaiter mon bébé ?

Un nourrisson doit être allaité entre 8 et 12 fois par période de 24 heures.

Le lait maternel est très facilement digéré ce qui veut dire que le bébé a besoin de téter toutes les 2 ou 3 heures, que ce soit le jour ou la nuit. Parfois, le bébé a un intervalle plus long une fois par jour (par exemple 4 heures entre deux tétées.) La plupart des professionnels de la santé recommandent de réveiller le nourrisson de moins de deux semaines si celui-ci ne s’est pas réveillé pour téter au bout de trois heures.

L’estomac d’un nourrisson est de la taille d’une noix, donc il faut que les tétées soient fréquentes pour que la prise de poids du nourrisson soit appropriée.

6. Comment savoir si le bébé a suffisamment pris ?

Voici des signes qui montrent que le bébé prend suffisamment de lait : vous l’entendez déglutir à chaque tétée, il semble satisfait après la tétée, et vos seins semblent plus " légers " après la tétée.

Un autre moyen de savoir si votre bébé prend suffisamment est de compter les couches qu’il salit. Des tétées fréquentes ont pour conséquences des couches sales fréquentes. Une fois que votre bébé a cinq jours, vous devriez voir des couches humides 6 à 8 fois par jour. Ses selles auront dû changer de couleur et être passées d’une couleur marron/vert foncée, à une couleur jaune moutarde. Si vous ne voyez pas ces changements, faites-en part à votre pédiatre.

Il est normal que les bébés perdent 7 à 10% de leur poids de naissance pendant la première semaine, mais la plupart des bébés retrouvent leur poids de naissance au bout de la deuxième semaine.

Après la seconde semaine un gain de poids d’environ 28 ou 29 grammes par jour est un signe que votre bébé reçoit suffisamment de lait et grandit bien.

7. Mon cou et épaules sont très tendus au cours de la tétée. Comment éviter ces tensions ?

Ces tensions musculaires viennent souvent d’une mauvaise posture.

Le coussin My Brest Friend vous offre un soutien lombaire et des accoudoirs qui vous permettent d’avoir une meilleure posture pendant la tétée et de moins vous fatiguer.

8. Mon bébé s'endort pendant les tétées, comment le tenir éveillé ?

Un bébé qui a trop chaud, ou qui est placé sur un coussin trop mou dans lequel il s’enfonce, aura tendance à s’endormir. Essayer de ne pas habiller votre bébé trop chaudement, et installez-le sur un coussin plutôt ferme pour allaiter.

Le coussin My Brest Friend a été conçu pour être ferme et bien plat afin que le bébé ne s’endorme pas pendant la tétée.

9. Je n'arrive pas à m'installer pour allaiter, auriez-vous des suggestions ?

Essayez d’organiser chez vous un "coin tétée" avec un fauteuil confortable, un repose-pied, de quoi boire et le coussin d’allaitement My Brest Friend.

Utilisez le coussin à chaque tétée pour limiter les tensions musculaires et pour bien positionner votre bébé au sein.

10. Comment savoir si le bébé tète bien ?

Si vous entendez que le bébé déglutit avec un rythme lent et régulier, et si la tétée ne vous cause pas d’inconfort, le bébé est bien positionné. Un autre indice d’un bébé bien positionné est que ses oreilles bougent à un rythme régulier dû au mouvement des mâchoires fait par le bébé lorsqu’il tète. Si votre bébé n’a pas bien pris le mamelon, vous allez vous en rendre compte très vite : vous aurez mal, vous n’entendrez pas le bébé déglutir (même s’il semble téter vite.) Le bébé sera certainement agité car il n’arrive pas à obtenir ce qu’il veut. Détachez-le du sein et essayer de le positionner à nouveau.

11. Quelles sont les causes d'irritation du mamelon et comment les prévenir ?

Il est normal pour la maman d’avoir les mamelons un peu irrités, surtout pendant les premières semaines d’allaitement. Cependant, si vous avez des crevasses, ou si les mamelons saignent ou sont très douloureux, ce n’est pas normal, et il faut faire appel à une consultante en lactation, une sage-femme ou tout autre spécialiste médical de l’allaitement.

Le mauvais positionnement du bébé au sein, et une mauvaise saisie du mamelon, sont les sources principales d’irritation. L’enfant, positionné trop bas ou de travers, tire sur le mamelon au cours de la tétée d’où l’irritation du mamelon et le risque de crevasses. Si un sein est irrité, démarrez-la tétée sur l’autre sein. Pendant les premières semaines, il est plus facile d’utiliser la position traditionnelle de la madone ou du berceau pour allaiter. Il est également essentiel de mettre le bébé à la bonne hauteur afin qu’il ne " tire " pas le mamelon vers le bas.

Avec le coussin My Brest Friend, le bébé est à la bonne hauteur, il est installé sur le côté, sa colonne vertébrale est bien droite et bien soutenue, et son ventre est collé contre celui de sa maman. Voir "Les consignes pour une bonne mise au sein" pour les détails sur la mise au sein.

Quand vous voulez détacher le bébé du sein, mettez un doigt propre dans sa bouche pour introduire un peu d’air et faire cesser l’effet de succion en douceur. Pour aider des mamelons irrités à cicatriser, vous pouvez y appliquer quelques gouttes de lait maternel, ou bien utiliser une crème à la lanoline type Lansinoh. Varier les positions d’allaitement est aussi une bonne méthode pour faciliter la cicatrisation.

Si vos mamelons sont toujours très irrités après 24 ou 48 heures, consultez une consultante en lactation, une sage-femme ou tout autre spécialiste médical de l’allaitement.

Pour des offres exclusives et actualités,
inscrivez-vous à la newsletter...

Pour échanger, partager, témoigner
Rejoignez la communauté MamaNANA

twitterfbblog