Comment s’épiler sans douleur ?

L’épilation, c’est l’enlèvement temporaire ou définitif des poils de la peau et cela peut se faire par différents moyens. Elle concerne diverses parties du corps humain, telle que les jambes, les bras, le visage, les aisselles et autres. Dans la plupart des cas, s’épiler n’est souvent pas une partie de plaisir. Pour le faire, femmes et hommes sont appelés à souffrir énormément. Néanmoins, que ça soit les jambes ou les zones sensibles du corps, il existe tout de même des moyens pouvant permettre d’éviter les douleurs à outrance.

Dans cet article, nous vous proposons quelques astuces qui vous aideront à vous épiler sans douleur, ou tout du moins la réduire au maximum. Elles sont au nombre de cinq.

Choisir le bon moment pour l’épilation

Pour que l’épilation soit efficace et la moins douleureuse possible, il ne faut pas choisir son moment au hasard. En effet, il y a un moment idéal de la journée pour ça. Plusieurs paramètres peuvent entrer en compte. Tout d’abord, le moment propice de la journée pour l’épilation, c’est le soir. À cet instant, votre circulation sanguine qui a bougé toute la journée, sera prête et vous pourrez vous reposer après l’épilation pour éviter des gonflements. Ensuite, il n’est pas conseillé de procéder à l’épilation durant les périodes où vous avez vos règles. Ne le faites jamais d’ailleurs. La peau humaine est beaucoup plus sensible lors des cycles menstruels chez la femme  et cela contribue à rendre à rendre l’épilation plus douloureuse. Enfin, l’épilation ne peut pas et ne doit pas être faite tous les jours. Cela risque de rendre votre peau beaucoup plus fragile et surtout de l’irriter. Il est conseillé de le faire dès que les poils mesurent entre 3 et 4 mm. Cela aura l’avantage de vous laisser quelques semaines de répit entre deux séances d’épilation.

Préparez votre peau

Pour que l’épilation de la peau soit efficace, il vous faut suivre à l’avance, un certains nombres d’étape. Au nombre de ces étapes, nous avons le gommage puis l’hydratation, qui vont de pair. L’un ne va pas sans l’autre. Il est conseillé de faire le gommage la veille de votre séance d’épilation, si toutefois vous avez prévu de le faire un certain jour. Ensuite, le jour de l’épilation, vous pourrez prendre un bain chaud pour faciliter la dilatation des pores de la peau. Le fait de bien préparer sa peau a de nombreux avantages. En combinant toutes ces petites astuces, vous verrez que la douleur sera considérablement réduite. 

Privilégiez une épilation sous l’eau

Cette méthode est, sans doute, la meilleure pour une épilation sans douleur. Elle présente plusieurs avantages, qui ne sont pas négligables. D’abord, elle permet de gagner du temps puisque si vous avez moins mal, vous pourrez aller plus vite. De plus, elle favorise la dilation des pores : les poils seront donc plus faciles à arracher au passage de l’épilateur. Votre peau sera aussi moins irritée par les passages répétitifs de l’appareil pour parvenir à un bon résultat. 

Pensez tout de même à vous assurer que l’épilateur que vous possédez à la maison est étanche !

Utilisez un épilateur électrique

À chaque méthode ses outils. Si vous êtes vraiment sensible à la douleur, sachez qu’il existe des épilateurs électriques conçus pour atténuer la douleur. Ces épilateurs électriques regorgent de petites fonctionnalités qui contribuent à ce que cela fasse moins mal, comme par exemple des billes de massage ou des vibrations. 

Épilez-vous régulièrement, mais de façon raisonnable

Pour habituer sa peau et pour avoir une peau nette, il faut régulièrement procéder à l’épilation (sans toutefois le faire tous les 3 ou 4 jours, comme indiqué au début de cet article). Mais, quelle durée faut-il respecter pour que ça réussisse ? Tout dépend du mode d’épilation choisi. Pour ce qui concerne l’épilation sous l’eau, à l’aide de l’épilateur électrique, il faut procéder à une épilation toutes les deux ou trois semaines, pour avoir une peau nette et douce.

L’avantage, c’est que votre peau va aussi s’habituer avec le temps