Cuisine végane : et si vous passez à la levure maltée ?

En cuisine vegan, les apparences sont parfois trompeuses, même si elles sont toujours goûteuses. Et cela se vérifie avec la levure maltée, qui fait partie de ces compléments alimentaires qu’on ne sait pas forcément utiliser, mais qui se révèle pourtant être une source intéressante de bienfaits et surtout un allié de taille en cuisine. Découvrez ici, les merveilles de ce complément alimentaire naturel pas comme les autres.

Qu’est-ce que c’est que la levure maltée ?

Pour mieux cerner ce que c’est que la levure maltée, il faut d’abord rappeler ce qu’est la levure de bière. En effet, ce champignon microscopique est surtout utilisé dans la fermentation de la bière. On distingue généralement deux types de levure : la levure dite « inactive », qui a perdu ses pouvoirs probiotiques à cause du séchage à haute température, et la levure dite « active » ou « vivante », qui a conservé ses bienfaits probiotiques notamment grâce à un séchage lent à basse température. Elle est disponible sous différentes formes : en poudre, en comprimés ou en paillettes. Et c’est d’ailleurs sous cette dernière forme que l’on trouve la levure de bière maltée.

Séchée donc à haute température, elle fait partie des levures « inactives » et n’a donc plus d’effets probiotiques, même si elle mérite pourtant d’être parsemée un peu partout. La raison ? C’est tout simplement parce qu’elle est bourrée de bons nutriments, à savoir : les protéines, les minéraux et surtout les vitamines. Il faut, toutefois, préciser que les personnes souffrant de la maladie cœliaque ne peuvent pas en profiter, car elle contient du gluten.

Une saveur étonnante et onctueuse

La levure maltée n’étant rien d’autre que de la levure de bière, additionnée de malt d’orge, elle procure une saveur plus douce que la levure de bière classique. Elle est disponible dans les magasins bio ou au rayon bio des supermarchés, et se présente sous forme de petits flocons de couleur jaune-doré. Et ça va de soi que si elle est devenue un ingrédient indispensable de la cuisine végane, c’est pour son goût exquis, qui rappelle notamment celui du fromage. Posée sur une soupe de légumes, ou une salade verte, une assiette de crudités ou encore un plat de pâtes, elle se parsème ici et là, selon vos envies. Lorsqu’elle est mixée avec des noix de cajou ou des amandes mondées, elle se transforme en parmesan 100 % végétal. Mais, ce n’est pas tout ! Elle peut également s’intégrer dans de nombreuses recettes.

En effet, mélangée à une grosse cuillère de purée d’amandes, elle se métamorphose en une sauce crémeuse au bon goût de fromage, la meilleure pour réaliser de délicieux risottos. Lorsqu’elle est associée à du tofu soyeux ou à de la crème de riz, elle fait tout autant son effet. En touche finale, lorsqu’elle est saupoudrée sur la surface, elle forme une certaine couche dorée et croustillante sur les tartes et les gratins ! Il vous faut, néanmoins, y prêter beaucoup d’attention parce qu’elle perd toutes ses qualités nutritionnelles une fois passée au four.

Enfin, il faut noter que la levure de bière maltée est aussi utilisée pour assaisonner certaines préparations, notamment les galettes de légumes et les pâtés végétaux.