Dérèglement hormonal : 8 symptômes que vous en souffrez

Les hormones, sécrétées par les glandes endocrines, sont des substances qui existent en très petite quantité dans notre corps. Agissant comme des transmetteurs biologiques, ces hormones jouent un rôle prépondérant dans le corps humain. Elles contribuent ainsi au bon fonctionnement des organes et au maintien de la santé ainsi de l’équilibre physique et psychique. Hommes et femmes, le dérèglement hormonal peut survenir chez chacun d’entre nous. Il désigne en effet le mauvais fonctionnement d’une ou plusieurs hormones de l’organisme. Le dérèglement hormonal survient lorsque la production des hormones est enrayée (l’une des hormones est produite en grande ou en petite quantité). Les symptômes du dérèglement hormonal sont divers et différents selon l’hormone ; cela peut être du surpoids, des troubles de l’humeur, une fatigue continue, une digestion difficile ou de l’insomnie,… Il est important ainsi d’y prêter attention afin d’éviter de sérieux troubles de santé.

Fatigue, changement d’humeur et libido en baisse

Fatigue continue

Les épisodes de fatigue chronique sont de nos jours assez fréquents et peuvent être liés au stress, à une activité physique excessive ou à des problèmes de santé. Cependant, lorsque cette fatigue survient de manière continue, et que même avec de bonnes nuits de sommeil, la fatigue et le manque d’énergie sont toujours constants. Cela peut être dû à un dérèglement hormonal, une sécrétion abondante des hormones thyroïdiennes impliquant ainsi une forte fatigue. Également, la baisse de l’œstrogène peut en être la cause.

Libido en baisse

Le dérèglement hormonal implique particulièrement la baisse de la libido. Les faibles taux d’œstrogènes chez la femme, notamment, influencent considérablement son état d’esprit, en les empêchant de se sentir épanouies pendant les relations sexuelles ce qui cause souvent des problèmes dans leur vie intime.

Changement d’humeur et anxiété

Chaque personne souffrant de dérèglement hormonal peut présenter des humeurs variées (l’anxiété, sautes d’humeur, dépression). En effet, cela peut être dû aux œstrogènes qui sont reliés étroitement au système nerveux et contribuent à son développement. Ainsi, des fluctuations dans sa sécrétion affectent ce système et donc l’humeur. De plus, l’hyperthyroïdie peut aussi être à l’origine des sautes d’humeur et causer de l’anxiété et de l’irritabilité

Prise de poids, mauvaise digestion et transpiration abondante

Prise de poids

Une prise de poids n’est pas seulement un signe d’un mode de vie malsain, en effet, le dérèglement hormonal peut être cause de la prise de poids chez les personnes en régime. Cela peut être dû à une humeur dépressive, qui donne une envie continue de manger et surtout en quantité abondante ou plutôt au cortisol qui, sécrétée en grande quantité, favorise le métabolisme des glucides et des graisses et peut entraîner la prise de poids suite à son effet hyperglycémiant. Le cortisol provoque une hyperglycémie.

Mauvaise digestion

La gastrine, la sécrétine et la cholécystokinine sont les 3 principales hormones responsables du processus digestif. Un dérèglement hormonal peut entraîner de nombreux problèmes digestifs. En effet, la perturbation de la production de ses hormones peut causer des troubles digestifs désagréables comme la constipation, diarrhée, ballonnements, …

Transpiration abondante

La sudation nocturne peut être d’origine hormonale notamment chez les femmes. Cela peut être causé notamment par une baisse du taux d’œstrogène dans le corps, ce qui implique des sensations de chaleur ainsi qu’une transpiration excessive particulièrement pendant la nuit.

Troubles de sommeil et envies alimentaires sucrées

Troubles du sommeil et insomnie

Des troubles du sommeil ou de l’insomnie ? Encore une fois, les hormones notamment le cortisol, la mélatonine ainsi que l’œstrogène. Le cortisol sécrété le matin devra provoquer le réveil quand à la mélatonine, elle produit l’effet inverse et entraîne l’endormissement. Ainsi, un dérèglement dans ses deux hormones peut causer des troubles de sommeil. Pour ce qui est de l’œstrogène, il est connu comme aidant à régulariser les habitudes de sommeil.

Des envies alimentaires sucrées

Les hormones peuvent être aussi à l’origine des rages de sucre ! D’abord, cela peut être dû à une hyperthyroïdie. Ensuite, les sensations de fatigue peuvent provoquer un besoin en source d’énergie immédiate. Finalement, la production excessive d’adrénaline et de cortisol notamment en période de stress en vue de fournir de l’énergie pourrait aussi encourager à consommer du sucre.