La dyshidrose est-elle contagieuse et comment la traiter ?

Les maladies de la peau sont en général difficiles à cerner. Beaucoup d’entre elles peuvent avoir des causes et des origines diverses. La dyshidrose qui est une forme d’eczéma, ne déroge pas à la règle et peut causer d’énormes perturbations dans votre vie de tous les jours. Cette maladie de la peau est-elle contagieuse et peut-elle être efficacement traitée ?

Qu’est-ce que la dyshidrose et quelles sont ses causes ?

La dyshidrose, aussi connue sous le nom d’eczéma dyshidrosique ou pompholyx, est une affection de la peau dans laquelle de très petites ampoules remplies de liquide apparaissent sur les paumes des mains et les côtés des doigts. La plante de vos pieds peut également être affectée. Les ampoules qui apparaissent lors d’une dyshidrose durent généralement environ trois semaines et provoquent des démangeaisons intenses. Une fois les ampoules de la dyshidrose sèches, votre peau peut paraître écailleuse. Ce type d’eczéma est une affection chronique (à long terme). Avec un traitement, la plupart des gens peuvent contrôler leurs symptômes.

N’importe qui peut développer une dyshidrose. L’affection est plus fréquente chez les adultes de 20 à 40 ans. En milieu professionnel ou clinique, l’eczéma dyshidrosique représente de 5 à 20 % de tous les cas de dermatite des mains. Les femmes sont plus susceptibles que les hommes de développer une dyshidrose. Cette différence entre les sexes peut s’expliquer par le fait que les femmes sont exposées à certains irritants cutanés plus souvent que les hommes. Ces irritants incluent des choses comme le nickel ou le cobalt contenu dans les bijoux. En dépit de toutes ses spéculations, il n’existe pas de cause définitive de la dyshidrose que la science puisse mettre en évidence. Même s’il existe quelques déclencheurs possibles de la dyshidrose, la façon dont ils agissent reste encore floue. Les déclencheurs les plus courants sont :

  • L’Augmentation du stress
  • Les allergies, y compris le rhume des foins
  • Les mains et pieds souvent humides ou en sueur
  • L’exposition ou allergie de contact à certaines substances, y compris le ciment, le nickel, le cobalt ou le chrome.

Symptômes et traitement de la dyshidrose

Avoir des ampoules est le seul signe évident de la dyshidrose qui est constant dans tous les cas. Ce sont de petites ampoules remplies de liquide qui démangent constamment. Elles apparaissent au bord des doigts et des orteils, ainsi que dans la paume des mains et la plante des pieds. Les ampoules ont tendance à être petites (environ la taille d’une mine de crayon), mais elles peuvent devenir plus grandes. Les cloques peuvent aussi être douloureuses et de couleur rouge. Malheureusement, les cloques peuvent aussi s’infecter, ce qui peut entraîner des douleurs et du pus. Étant donné les symptômes de la dyshidrose, de nombreuses personnes se questionnent sur le caractère contagieux de l’infection. Heureusement, la dyshidrose n’est pas contagieuse. Vous ne pouvez pas la transmettre à une autre personne, même avec un contact physique direct avec une autre personne (comme une poignée de main par exemple).

Malheureusement, les méthodes de traitement de la dyshidrose sont peu nombreuses. Si vous allez voir votre médecin, il vous prescrira probablement une crème stéroïdienne topique. Cette crème devrait soulager les démangeaisons et les douleurs causées par les ampoules tout en aidant la peau à se réparer. Il y a aussi la photothérapie qui utilise la lumière ultraviolette en combinaison avec un traitement médicamenteux. 

En attendant, vous pouvez également essayer ces remèdes maison pour un peu de soulagement.

  • Utilisez des compresses froides et humides pour soulager l’irritation et la sensation de brûlure causées par la dyshidrose.
  • Appliquer du gel d’aloe vera. Il a une forte capacité non seulement à apaiser la peau irritée, mais il accélère aussi de façon significative le processus de guérison.
  • Un bain à base de flocons d’avoine est un autre remède maison pour apaiser la peau irritée. Il agit assez rapidement pour réduire l’inflammation et les démangeaisons de la peau.
  • Gardez votre peau humide en appliquant des crèmes épaisses comme la vaseline ou les huiles minérales qui retiennent l’humidité dans la peau et offre une couche de protection contre les irritants potentiels.
  • Prenez des antihistaminiques pour réduire les démangeaisons et la réaction inflammatoire qui caractérisent l’eczéma.