La microkiné ou comment faire, mesdames, table rase de vos traumatismes

Elaborée en 1980 en France par les kinésithérapeutes Patrice Benini et Daniel Grosjean, la microkinésithérapie appelée communément microkiné est une technique manuelle de bilan et de soin. Cette discipline vise donc à déceler dans le corps du patient les traces d’évènements traumatiques dites somatisées.

Principe de la microkiné

 

La microkinésithérapie se base sur le principe que sous l’effet des chocs émotionnels ou physiques, les rythmes tissulaires sont modifiés. Pour ce faire, le patient nécessiterait des soins appropriés pour rétablir l’équilibre et recouvrer la santé. Ainsi, la microkinésithérapie apparaît comme une technique de soins réalisés avec les mains… À cet effet, une micropalpation est réalisée sur le corps du patient par le kinésithérapeute. Autrement dit, les tissus qui portent une séquelle pathologique. Les séquelles proviennent généralement d’une agression non rejetée. Car normalement l’organisme réagit à toute agression extérieure ou intérieure qu’il subit c’est ce qu’on appelle la réaction immunitaire. Cette réaction de l’organisme se manifeste dans la plupart des cas par une cicatrisation d’une plaie, la consolidation des os après fracture, la libération des anticorps pour lutter contre les antigènes. Le hic dans ce cas est que les mécanismes d’autocorrection n’ont pas fonctionné ou n’ont pas réussi à éliminer l’agression. Ce qui fait que les tissus atteints portent la marque de ces agressions et présentent un dysfonctionnement. Elle va donc reproduire de façon minime et semblable l’agression qu’a subie le tissu en se basant sur les données homéopathiques. Cette technique permet de remettre en route les mécanismes d’autocorrection délivrée par le tissu lors de la première agression. C’est donc une thérapie exceptionnelle. Cette remise en route des mécanismes d’autocorrection des tissus enclenche une normalisation rapide de ces derniers qui facilite une bonne rééducation fonctionnelle.

Étude de la microkiné

 

La microkinésithérapie en tant qu’étude, est faite à partir des lésions traumatiques car ces lésions sont rapides à trouver d’une part mais faciles à corriger et à reproduire. En second lieu, les lésions se trouvant dans les circuits nerveux sont étudiées avec des corrections appropriées qui y sont apportées. Lors du perfectionnement, les agressions infectieuses, toxiques et carentielles sont abordées. La microkiné apparaît donc comme une discipline très sérieuse et méthodique au service de la lutte contre le traumatisme et à l’apport d’une assistance à ce dernier pour évacuer tous les traumatismes passés ou présents gardés en mémoire.

  • Microkiné, l’effaceuse de traumatisme

Comme mentionné précédemment, la microkiné aide le corps à faire table rase de ces douleurs contractées lors d’une agression. Cette discipline soulage donc de plusieurs maux. En effet, nombreuses maladies et douleurs sont dues à de petits dysfonctionnements souvent ignorés ou inconnus. Ces dysfonctionnements s’accumulent et finissent pas nous clouer au lit. Cette technique de massage approfondi permet au corps d’éliminer les cicatrices du passé et améliorer l’état de santé du patient. Autrement dit, elle permet au corps de faire le ménage de ces émotions et traumatismes. Comme en témoignent plusieurs patients adeptes de cette pratique, la microkiné permet de mener une vie normale en sentant son corps et sa tête s’alléger. De plus on ressort de chaque séance toujours ravie et dégagé.

  • Séances de microkiné

Il est temps de passer à la séance proprement dite, de microkiné. En effet, le nombre de séances à réaliser pour trouver une grande satisfaction dépend des symptômes présentés. Cependant, selon les professionnels de la microkinésithérapie, deux à trois séances au maximum suffisent pour recouvrer la santé. Le coût d’une séance de microkiné est d’environ 50 à 60 euros. Cependant, ces coûts varient selon les régions. Un délai d’au moins 6 semaines est à respecter entre deux séances de thérapie. Ceci permet ainsi au corps d’agir. Mais ce temps peut être réduit si le problème est plus grave qu’il ne paraît. Autrement, si le patient présente un problème aigu.

Ces séances sont réalisées par des professionnels de santé encore appelés masseur-kinésithérapeute. Ils sont des diplômés d’état. Ce qui garantit au patient d’être traité par des personnes ayant une maîtrise parfaite du corps humain et de son fonctionnement.

La microkiné est donc une technique de massage très intéressante de soulagement des douleurs et des traumatismes passés ou présents des suites d’une agression extérieure ou intérieure. Ces agressions n’ont pu être traitées par la réaction d’autocorrection déployée par l’organisme. La microkiné apparaît donc comme une technique aidant l’organisme à mieux agir facile à des agressions qui ont lieu même une dizaine d’années en arrière en stimulant les tissus de ces zones. Mesdames, c’est la technique idéale pour vous aider à faire table rase de vos traumatismes passés ou présents. N’hésitez pas à faire recours aux thérapeutes pour vous aider à vous libérer de vos traumatismes et avoir une santé dégagée et le sourire aux lèvres.

​​