L’encoprésie infantile : comment soutenir votre enfant ?

Le fait de laisser échapper des selles de façon involontaire ou inconsciente est désigné par l’encoprésie. Cela se passe dans d’autres endroits autres que les toilettes. Les enfants sont particulièrement concernés par ce phénomène. Dans certains cas, on peut assister à une absence totale de propreté, on parle alors d’encoprésie primaire. Elle est dite secondaire lorsqu’elle apparaît après une période plus ou moins longue de propreté, sans incident majeur.

L’encoprésie peut être causée par des troubles psychologiques qui se manifestent sur le plan physique. Cela pose un sérieux problème sur le plan social pour l’enfant et un problème émotionnel pour les parents. Toutefois, l’encoprésie n’est pas une fatalité. Il existe des voies et moyens pratiques pour soutenir l’enfant pendant cette période de crise. C’est ce qu’on vous invite à découvrir dans cet article.

Accompagner l’enfant

En tant que parent, il est important de savoir que l’enfant a besoin de votre soutien pendant cette période de crise. Une façon de lui démontrer votre compassion et assistance consiste, par exemple, à l’écouter et à répondre à ses appels en cas de besoin.

Cela veut aussi dire que vous devez l’accompagner lorsqu’il manifeste le besoin d’aller à la selle. Toutefois, on vous exhorte à la retenue c’est-à-dire ne pas lui consacrer toute votre énergie ou votre temps! Cela pourrait créer une certaine dépendance vis-à-vis de vous, parce que vous lui accordez plus d’attention qu’il n’en faut. Cet état de choses n’est cependant pas sans conséquence. En réalité, en lui accordant autant d’attention, vous ne réglez pas le problème, parce qu’il voudrait continuer à bénéficier de cette attention. C’est pourquoi il est préférable et conseillé de n’accorder que quelques minutes de votre temps à votre enfant.

Dédramatiser la situation

Il est tout à fait normal que vous ressentiez de la peine pour votre enfant. En réalité, il est difficile pour un parent de voir son enfant souffrir ou traverser impuissamment une situation compliquée. On est parfois tenté d’envisager toutes les possibilités pour venir en aide à son enfant et le voir venir à bout de cette situation le plus rapidement possible. Il y a des parents qui n’hésitent pas à tout mettre en œuvre afin d’aider l’enfant à évacuer des selles. Mais, il faut comprendre que dans des circonstances de ce genre, il est primordial de faire montre de patience. Il ne sert à rien de paniquer ou de stresser. Pour régler un problème d’encoprésie, il faut du temps. Si cette méthode marche avec certains enfants, cela n’est pas forcément le cas pour d’autres. Ces derniers peuvent tout simplement manque d’intérêt ou transformer cette situation en un règlement de compte. Cela arrive souvent lorsque les parents exercent une certaine domination sur l’enfant. Il faut donc vérifier s’il existe un lien direct entre l’attitude de l’enfant et celle des parents.

Si l’un des parents est la cause de ce problème, on vous conseille d’envisager d’autres démarches pour essayer de résoudre ce problème. Tout ce que vous avez à faire est de lui témoigner votre soutien et compassion, sans pour autant exagérer.

Responsabiliser l’enfant

Dans la quête d’une solution au problème d’encoprésie, on vous conseille de responsabiliservotre enfant. Cela veut simplement dire que l’enfant doit pouvoir faire face tout seul à certaines situations sans l’intervention des parents. Par exemple, après moult tentatives, si le problème persiste, essayez de l’amener à laver lui-même ses culottes. C’est une manière de lui faire prendre conscience des désagréments dus à la situation. Cela pourrait l’aider à participer à la résolution du problème d’encoprésie. Attention, il ne s’agit pas d’une punition ni d’une corvée. Faites en sorte qu’il n’ait pas cette impression au risque d’empirer les choses.

Valoriser l’enfant

Une meilleure façon de régler ce problème consiste à valoriser votre enfant. Pour cela, il faut toujours le féliciter et le louer lorsqu’il accomplit quelque chose avec succès. J’insiste sur ce point, car cela est très important dans l’éducation d’un enfant. Si vous constatez que votre enfant commence à aller tout seul aux toilettes en cas de besoin, n’hésitez pas à lui faire des louanges ou le récompenser d’une manière ou d’une autre. Aussi, vous devez éviter de lui faire sans cesse des reproches sur sa situation. Cela ne fera qu’aggraver la situation.