Mon bilan sur les achats rentrée pour mes enfants

La rentrée ! Un moment de stress, d’angoisse pour les parents. Quel livre payer en premier ? Faut-il payer de nouvelles tenues ? Les frais de scolarité ? Des fournitures scolaires ? Ah, et pourquoi pas les cartables Tann’s, dont le look rétro tendance et la qualité font le show du moment ? Tant de questions auxquelles il faut trouver des réponses. Toujours est-il qu’il faut apprêter l’enfant en fonction des moyens dont on dispose. Et ce n’est pas facile !

Trouvez ici , quel peut être le bilan à faire au soir de la rentrée.

Les préparatifs de la rentrée

La rentrée est la date de reprise effective des activités pédagogiques. Elle marque la fin des vacances et la reprise des classes. Mais, avant que ne vienne le jour J, il faut prévoir les nécessaires des enfants, ce qui constitue un énorme casse-tête pour la plupart des parents. En effet, à l’approche de la rentrée, il faut penser à plusieurs choses à faire pour que tout soit agréable et réussi. En premier lieu, il faut choisir l’école (lieu d’apprentissage) de l’enfant. Il existe une multitude d’écoles, toutes ne disposant pas de moyens adaptés aux besoins de formation des enfants. Il faut donc pouvoir choisir l’école de qualité, de préférence non éloignée du domicile et surtout à la hauteur de ses moyens. En second lieu, il faut payer les fournitures scolaires. À ce niveau, en fonction des moyens dont dispose les parents, les fournitures sont achetés graduellement, en fonction de leur importance. Toutefois, certains parents peuvent les payer en une seule fois. En dernier lieu, il faut prévoir la scolarité des enfants qui peut être remise en totalité ou en tranche. Accessoirement, il faut payer la tenue de l’école. Ceci pourrait être facultatif.

En plus des préparatifs énoncés au préalable, certains parents peuvent également prévoir le moyen de déplacement de l’enfant, si l’école se situe à une longue distance ou encore prévoir chez quel ami, proche ou parent, l’enfant restera à midi ou durant toute la durée de la formation. Pour certains parents, on ne saurait parler de rentrée sans donner aux enfants, des déparasitants et des antipaludéens. Chaque parent prépare donc son enfant, en fonction de son budget.

Mon bilan au soir de la rentrée des classes

Comme vous pouvez l’imaginer, c’est souvent le rôle d’une mère de s’assurer que la rentrée de ses bouts de chou soit une réussite. Et moi, quand je m’y mets, j’en suis bien heureuse à la fin. Au jour J tant attendu, mes enfants se parent de leurs plus belles chaussures, de leurs tenues, avec des coiffures bien faites. Que c’est beau de les voir défilant dans la rue, en route pour le lieu de savoir. Je me permets alors un ouf de soulagement, au soir du premier jour ! Et c’est alors le moment de faire le point. Pour faire ce bilan, je prends en compte les entrées et les sorties. Imaginez-moi devenue experte comptable pour l’occasion ! Quel argent (salaire, tontine, prêt) ai-je utilisé ? Et pour faire quoi et quoi ? Ce sont les réponses à ces questions, qui m’aident à faire le bilan des achats. Mais, il n’y a pas que ça ! Il faut également voir ce qui n’a pas encore été payé ou qui a été oublié.