Mycose du gland : 4 symptômes caractéristiques et traitements

La mycose du gland est une infection génitale qui touche le gland chez l’homme. Chez les femmes les mycoses sont très fréquentes et se traduisent par une inflammation vaginale.Généralement, les mycoses sont dues à la prolifération d’un champignon microscopique appelé »Candida albicans » existant déjà en petite quantité induisant ainsi des complications plus ou moins graves de l’appareil génital.
Découvrez les causes de cette infection, ses 4 principaux symptômes caractéristiques et comment la prévenir et latraiter à travers cet article.

Mycose du gland : Causes

La mycose est une maladie fongique très courante chez les femmes, rare chez les hommes. En outre, des études ont montré que 3 femmes sur 4 ont connu une mycose au moins une fois durant leur vie.

C’est un champignon bénigne appelé Candida albicans (d’où le terme candidoses) qui est à l’origine de cette infection génitale. En outre, une fois, les conditions deviennent favorables, ce champignon, qui existe déjà en faible quantité, se multiplie d’une façon anarchique prenant ainsi uneforme pathogène.Plusieurs facteurs sont indispensables à la prolifération de ce champignon tel que les irritations, déficience du système immunitaire, diabète, absence ou manque d’hygiène des zones intimes, la chaleur, la piscine,….

Mycose du gland : Les 4 symptômes caractéristiques :

Les 4 symptômes caractéristiques de la mycose du gland sont :

1er symptôme: inflammation qui se développe initialement au niveau du frein et s’étale par la suite pour toucher le gland.Ainsi, despicotementsde couleurblanchâtre et semblables aux pustules apparaissent au niveau de la zone infectée.

2e symptôme : une fois infecté le gland devient chaud de couleurrougeâtre et bien tuméfié.Ces symptômes sont généralement accompagnésdesensations de brûlure et d’irritation, surtout lors de la miction et des rapports sexuels.

3e symptôme: des démangeaisons bien gênante qui apparaissent au niveau de l’ensemble dugland.

4e symptôme: apparition despertes blanches très compactes qui semblent au laitcaillé.

Mycose du gland : Comment la prévenir

Voici quelques astuces pour prévenir la mycose :
Éviter l’échange de serviettes de bain ;
Éviter les toilettes publiques le plus possible ;
Porter des sous-vêtements 100 % coton et éviter ceux en polyesters ;
Bien s’occuper de l’hygiènede ses zones intimes et éviter les vêtements trop serrés
Notamment, pour les femmes, il faut limiter l’utilisation des serviettes et des tampons et utiliser des produits à PH neutre pour ses toilettes intimes ;

Éviter les aliments qui favorisent le développement des mycoses notamment le lait de vache cru et le sucre et opter pour des aliments antifongique (riz, oignon, noix de coco,…).

Mycose du gland : Traitement

Être soumis à un diagnostique bien précis est indispensable pour bien guérir cette maladie.Consulter un médecin est nécessaire en cas d’apparition des symptômes cités ci-dessus.

Chez les femmes, des prélévements vaginalesont parfois demandés pour pouvoir traiter l’infection correctement et éviter ainsi les récidives.

La lutte contre cette infection fongique s’effectue par un traitement cutané à travers une crème ou lotion antifongique à base de cortisone. Celle-ci est à appliquer sur la zone infectée. Des ovules vaginaux peuvent être prescrits pourles femmes ainsi que des médicaments par voie orale en cas de nécessité.