Quelques astuces pour faciliter la préparation des repas de vos enfants

On le sait, cuisiner pour les enfants est un défi de tous les jours. Surtout lorsqu’ils sont en bas âge. Tout simplement parce que l’on souhaite leur apporter un repas le plus équilibré et varié possible, mais aussi parce qu’ils ont tendance à faire les difficiles. Voici quelques astuces pour vous aider dans cette tâche. 

Les inciter à manger de tout

Si vous n’avez pas envie de faire et refaire systématiquement des plats à base de mêmes ingrédients, il est primordial dès leur plus jeune âge de leur faire découvrir un maximum d’aliments. L’objectif est surtout de les inciter à manger ces fameux légumes : pour en pas les brusquer, vous pouvez varier la façon dont vous les préparez. Crus en entrée, cuits tout simplement à la poêle ou intégrés à des préparations plus élaborées (des lasagnes aux aubergines, par exemple).

Autre point à noter, les enfants en général raffolent de béchamel. N’hésitez donc pas à réaliser des gratins de légumes en les nappant avec (choux-fleur, courgettes…). La préparation d’une béchamel ne prend que quelques petites minutes et ne nécessite pas beaucoup d’ingrédients. Assurez-vous simplement d’avoir sous la main de la farine, du beurre et du lait (et éventuellement un peu de noix de muscade râpée pour lui donner plus de goût).

Attention, pensez également à ne pas montrer devant vos enfants que vous n’aimez pas tel ou tel aliment. À leur âge, ils ont tendance à reproduire ce qu’ils voient et si vous manifestez explicitement votre dégoût pour un légume ou toute autre chose, il y a fort à parier qu’ils ne veulent plus jamais en manger ! Vous pouvez également consulter le site Manger Bouger qui regorge de petits conseils pour vous aider si votre enfant boude certains aliments.

S’équiper pour préparer des repas savoureux et variés en un temps record

La principale difficulté reste le temps qu’il est nécessaire de consacrer à la préparation des repas. En rentrant du travail tard, on n’a pas forcément envie de se mettre aux fourneaux pour se lancer dans la réalisation d’un repas de chef étoilé. Heureusement, il existe désormais une multitude de petits appareils d’électroménager qui permettent de tout faire (ou presque) à votre place !

Si votre enfant a déjà 5 ou 6 ans, vous pourrez sans problème investir dans un petit multicuiseur. Les modèles ne manquent pas et sont d’une efficacité redoutable : vous sélectionnez une recette depuis une application dédiée ou directement sur l’écran de contrôle de l’appareil, vous suivez les instructions (ajouter tel ou tel ingrédient, découpez les légumes en petits morceaux, remuer…) et vous le laissez ensuite s’occuper de la cuisson. Il se contentera simplement de vous appeler si vous devez effectuer une action manuelle ou tout simplement lorsque le repas est prêt. Pratique, non ?

Si votre enfant est encore bébé ou trop jeune pour manger de tout, je recommande tout particulièrement l’utilisation d’un blender chauffant. Cet appareil est une petite révolution pour une cinquantaine d’euros car il permet de réaliser des soupes et veloutés en toute simplicité : on coupe les légumes en morceaux, on ajoute éventuellement un peu de crème, du sel et des épices, puis on sélectionne le programme. En moins de 30 minutes on a une soupe toute chaude et préparée à la perfection qui nous attend !

L’autre avantage, c’est que vous pourrez aussi vous en servir pour préparer des compotes ou des petites purées. Bref, c’est un petit appareil à tout faire.

Se mettre au Batch cooking

Derrière ce nom un peu barbare, se cache une nouvelle tendance qui consiste, ni plus ni moins, à consacrer quelques heures le dimanche à la préparation des repas pour le restant de la semaine. Comme ça, plus aucune question à se poser le soir à 19h30 quand on ne sait pas quoi faire. Et je peux vous assurer que cela libère complètement l’esprit et améliore le qualité de vie. 

Il existe quelques ouvrages pour optimiser le temps de préparation et réussir à tout faire en moins de deux heures. N’hésitez pas à aller faire un tour dans votre librairie de quartier pour y jeter un oeil, cela vous donnera sûrement l’envie de vous y mettre. 

D’ailleurs, se lancer dans le Batch Cooking sans méthode est déconseillé car vous risquez de passer à côté de nombreux points fondamentaux (prévoir assez de place dans le réfrigérateur ou le congélateur, disposer de suffisamment de boites pour les plats préparés…).