Tout savoir sur l’Aérophagie

Tout ce que vous devez savoir sur l’aérophagie.

Qu’est-ce que l’aérophagie ?

L’aérophagie est un trouble digestif qui se distingue par une forte présence d’air dans l’organisme. Que ce soit en parlant, ou en mangeant, ou en buvant, nous ingérons de l’air à l’intérieur et la quantité normale est souvent comprise entre 2 et 4 litres d’air. Malheureusement on constate que certaines personnes avalent au-delà de la quantité d’air requise. Du coup, cela crée des perturbations gastriques qui mettent mal à l’aise les intéressés. Notons qu’Aérophagie signifie au sens littéral, ‘manger de l’air’ et cela implique les différentes parties du tube digestif. Quelles sont alors les réelles causes de cette maladie ?

Les causes de l’Aérophagie

 

Comme causes de l’Aérophagie, nous pouvons citer : le fait de manger du chewing-gum, le fait de trop boire des boissons gazeuses, le stress, le fait de manger trop vite, le fait de sucer le pouce. Il faut dire que la grippe aussi conduit à des crises d’aérophagie car le nez étant bouché, on ne respire que par la bouche ce qui entraîne l’entrée de beaucoup plus d’air dans l’estomac. Peu de fois, on constate que la parasitose peut être également une cause réelle de l’aérophagie. Comme toute maladie, l’aérophagie se reconnaît grâce aux symptômes qui la caractérisent.

Les symptômes de l’Aérophagie

Cette maladie se manifeste parfois par le hoquet, des brûlures d’estomac, des flatulences et parfois par une sensation d’être mal à l’aise dans son ventre.

Traitement et prévention de l’Aérophagie ?

Le traitement de cette maladie n’est pas radical comme pour les autres affections. Pour guérir de ces éruptions gênantes, il faut juste avoir une attitude plus préventive. En effet, certains gestes vous empêchent de souffrir de ces désagréments que cause l’aérophagie.

Il faut commencer par avoir un bon régime alimentaire en y incluant plus de fibres, et du fenouil. Ensuite éviter au maximum les boissons gazeuses et commencer par manger plus lentement afin de pouvoir bien mâcher les aliments. Aussi, arrêter de grelotter toute la journée en ne mangeant que des sucreries et des chewing-gums. Vous pouvez faire du yoga pour vous détendre et éviter de stresser, et faire des massages abdominaux. Il faut aussi éviter de manger des aliments qui vont se fermenter et causer des montées acides. En dehors de tout cela, mangez souvent des fruits qui vont vous faciliter la digestion et éviter les ballonnements de ventre.

Vous pouvez toutefois traiter ce mal grâce aux vertus des plantes. Les plantes dotées de plusieurs capacités arrivent à réguler tous ces troubles. Pour en profiter, plusieurs recettes de grand-mère peuvent être concoctées en faisant des effusions avec de l’anis étoilé, de la coriandre, du radis rose, du thym, du basilic frais, de l’angélique et même de la badiane.

En cas d’insistance des maux après toutes ces approches, on vous recommande de vous rendre chez un médecin qui pourra vous prescrire des produits afin de vous soulager.